lundi, avril 10, 2006

Tunisien & Gay: le double visage


La Tunisie a toujours été tolérante. De par son histoire et de par sa position géographique .Mais bien-sûr en tant que peuple méditéranéen et arabo-musulman le sujet de l'homosexualité reste toujours tabou...

Signe de faiblesse ultime pour certains, vices qui nous donne un accés VIP à l'enfer pour d'autres.Évidement l'homosexualité dans un pays arabo-musulman est un acte criminel.Par contre la législation est trés vague là-dessus vu que pêle-méle on criminalise le viol, la fornication la sodomie et de par ce fait l'homosexualité....
La Société tunisienne du moins sa jeunesse fait preuve d'une tolérance assez notable face à ce phénoméne et à cette communauté de plus en plus visible en Tunisie ...qui n'a pas vu des gays en plein centre-ville de la capitale ou dans les boîtes??? Les soirées Drag-Queen et les soireés Rainbow de Kikoloco ont prouvé que être homosexuel est toléré .
Du moins en facade parce vivre son homosexualité au quotidien ça c’est une autre paire de manche... le regard des gens les préjugés les obstacles et la frustration sont le lot quotidien de la plupart des gays. En effet deux hommes habitant sous le même toit en tant que couple sont passibles de 3 ans de prison... L'affaire du touriste français et de son amant tunisien est le dernier épisode d'une série de coup de bâton orchestré pour disons remettre les choses à leur place ....

D'un point de vue social l'acte homosexuel est répandu voir même normal... Tout les gays vous diront que la majorité des hommes sont bisexuel sce qui est dans un sens une demi-vérité...Effectivement l'acte en tant que tel est extrêmemnt codifié...

L'actif ( sous-entendu dans la conscience collective l'homme) est dans le lit inactif!!!! Les parties du corps qui sont disponibles se délimitées par le nombril et les cuisses le reste du corps et intouchable...Ne parlons pas des fesses qui reste la partie du décor totalement défendue...
Cette pratique homosexuelle n'est ne fait pas considérer comme étant une pratique homsexuelle mais plutôt comme une pratique sexuelle comme l'est par exemple la masturbation.....Il est donc évident que l’Homosexualité a gardé totalement sa définition de Antiquite avec une nette différenciation entre l’éphébe ( passif) et l’homme ( actif)....

Alors dans ce paradoxe comment peut-on bien vivre son homosexualité ??? Eh bien il y n’y en a pas comme il n’est pas possible d’être un Juif sous les Nazis ou une femme en mini-jupe à Kaboul sous les Talibans. On vis dans la cachette dans le mensonge . On vit la culpabilté de n’être pas dans la “ norme” de ne pas être le futur marié le futur pére d’une famille qui fera la joie et la fierté de ses parents..

Même à 9000 Km de Tunis je vis toujours par rapport à mon pére surtout dans le mensonge..Quand est-ce que j’aurais le “courage” diriez-vous de l’avouer??? Dans notre culture on ne peut pas encore avouer à son pére ce genre de chose sans parce que mon pére va souffir le martyr.

Alors oui je suis Tunisien issus d’une famille tolérante mais qui a grandis dans un société qui a du mal à accepter la réalité .La réalité d’une Tunisie qui change d’une jeunesse tiraillée entre Occident et Orient entre Liberté et Réserve entre libre-pensée et soumission.

4 commentaires:

Cosmossa a dit...

Salem...

Je suis tunisienne, et a priori hétéro ..
Je ne suis sûrement pas représentative de la société tunisienne (qui n'est pas si tolérante que cela je trouve)..
Pour ma part, je considère la sexualité comme un domaine faisant partie de l'intimité de la personne, et que personne n'a le droit de juger tant qu'elle ne fait de mal à personne..
PEut-être suis-je trop asociale pour prendre en compte ce tabou dont tu parle.. D'ailleurs j'ai des amies homo, ça ne me dérange pas tant qu'elles ne me font pas d'avance (exactement comme pour tout ami hétéro)...

"La réalité d’une Tunisie qui change d’une jeunesse tiraillée entre Occident et Orient entre Liberté et Réserve entre libre-pensée et soumission."

tu pensais à la liberté d'assumer ses tendances "sortant de la norme"? qu'avant bien des homos taisaient leur penchant, obéissaient à la règle sociale, se mariaient, et refoulaient tout ceci (je pense au film "khochkhach" en particulier), et que maintenant il faut crier tout ceci haut et fort?...
Le fait est que l'homosexualité est en contradiction avec l'islam, selon les "experts" de la chose, et par conséquent il est très difficile de se débarrasser de ce tabou-là... d'autant plus qu'il parait insensé pour beaucoup de gens qu'on puisse développer une attirance pour une personne de même sexe, moi-même j'ai du mal à comprendre cela, peut-être par la conception même d'une relation homme/femme que se fait la plupart des gens: deux "moitiés" qui se rejoignent, alors deux moitiés de même côté ça a l'air aberrant...
Pour ce qui est de ton père, je sais que je n'ai pas à te donner de conseils.. Mais tu n'es pas forcé de lui "avouer", ça ne regarde que toi, et pour ce qui est du mariage, tu peux toujours te faire passer pour un célibataire endurci, parfois faire face aux tabous et les interdits n'est pas la meilleure façon de s'y prendre, tu blesserais ton père inutilement, et tu créerai une barrière d'incompréhension autour de toi, et crois-moi, c'est très difficile à vivre..

désolée si je suis un peu "crûe"... ceci dit j'admire que tu assume ta différence et que tu ne te perde pas en honte injustifiée...

PS: pourrai-tu stp ouvrir les comments pour les internautes autres que bloggers? je n'aime pas trop ce compte... ce serait gentil de ta part. merci.

Aziz a dit...

Merci pour ton commentaire Cosmossa.

premierement quand je parle d'assumer ce que l'on est je ne parle pas de le crier haut et fort mais plutot de se respecter en tant que individu . Il faut enlever cet enorme fardeau de culpabilite que l'on porte sur notre dos et de comprendre que nous ne somems pas inferieurs ou differents des autres . Que l'on a les memes capacite et que nous devrions vivre cette difference naturellement et sainement . Sans ce cacher .

Pour ce qui a trait a l'attirance sexuelle. je te dirais que la contradiction tunisienne est excatement la : l'homosexualite en tant que sexualite est une chose tres tres courante en tunisie et surtout durant l'adolescence- du moins chez les hommes et ca je te le guarantis. par contre vivre ton Homosexualite est une tout autre paire de manche. Je m'explique l'homosexualite devrait juste s'arreter a la sexualite et ne doit aucunment remmettre en cause ton amour pour le sexe feminin . Aimer un homme est une aberration parce que oui il faut avoir des enfants et batir une famille etc... Et c'est la ou on doit travailler sur le terrain prouver aux gens que l'on eput etre gay et vivre tout a fait normalement , travailler avoir une maison une voiture un vie sociale saine sans tomber dans le cliche de la vieille folle devergondee. Mon partenaire et moi avons chacun un travail une vie sociale saine un entourage d'amis gay et heteros cela ne choquent personne que je suis avec un homme je suis avec une personne avec laquelle j'ai developpe des afinites et je serais la meme personne si j'etais heteros . Il faut combattre ce cliche .

Xander a dit...

Salut !
Je pense comme cosmossa que la sexualité des personnes est du ressort de la sphère privée, sauf que voila en tunisie, ce n'est pas toujours le cas.
Le problème est que l'état (à savoir la police et la justice) croit toujours bon de fourrer son nez dans les affaires des gens, et même dans leurs lit.
Alors c'est vrai qu'il y a des couples homosexuels qui vivent ensemble, mais c'est risqué. Le jour où le gouvernement voudra s'attaquer à ce "mal" il pourra foutre tout le monde en prison, vu que la loi postule cela.
Le seul moyen pour les homosexuls tunisiens de s'affirmer une place respectable dans la société est de s'affirmer et de militer pour le droit à l'indifférence.
Les libertés se gagnent, elles ne s'offrent pas.

Antar a dit...

Bonjour Xander ,

Ta reflexion est la mienne ... Les acquis sa se merite et ca se gangne et il est vrai que la situation de la communaute en Tunisie n'est pas enviable mais compare a ceux de la region elle est a mon sesn encore acceptable...

Pour ce qui a trait a la lutte de nos droits saches plusieurs intiatives provenants d'ailleurs de juristes et de magistrats tunisiens heterosexuels... Il ya egalement une sorte d'ouverture aux debats comme par exemple l'excellent reportage dans le magazine Realite de Mars 2006( Je te fournis le lien au bout de mon post) Tout ca pour dire que les choses avancent et que il faut donner du temps au temps :nous avons d'autres priorites en tant que peuple.

Lien :
http://www.realites.com.tn/index1.php?mag=3&cat=/3555PROFIL/1La%20Gr%E2ce%20%E9nigmatique&art=14342&a=detail1