samedi, février 09, 2008

La Médina de Tunis : l'autre projet du siécle

De nos jours on parle des grands projets qui changeront d'une façon radicale le visage de la métropole tunisienne , mais un autre projet qui s'étale lui sur trois décennies est en train de redonner à notre médina sa dignité .Il ne faut pas oublier que le cœur de notre nouvelle métropole qui se dessine fait partie du partie du patrimoine de l'humanité!

Unique en son genre la médina de Tunis a su contrairement aux autres médinas arabes garder son cachet unique et typiquement tunisien.;avec ses zaouïas ,ses palais ses demeures bourgeoises , son souks , ses oukalas , ses médersas et les bâtiments administratifs , la médina de Tunis est un joyau qu'on se doit de préserver et de redécouvrir.

Et les projets ne manquent pas. Grâce au travail et à l'acharnement de plusieurs admirateurs de notre médina , l'Association de la Médina de Tunis ( ASM) a su convaincre les pouvoirs public de la nécessité de restaurer et de réintégrer la médina dans le paysage urbain de la Tunisie de demain .

Il suffit de faire un petit tour sur le site web pour se donner une idée de l'énormité de la tâche mais surtout de la magnificence retrouvée de certains quartiers de la vielle ville.

Un formidable retour aux sources s'opère aussi au niveau de la nouvelle génération qui après 100 ans d'abandon ont décidé de s'installer dans ces vieilles maisons.

Il faut aussi se rappeler que inconsciemment durant le mois de Ramadan , un petit tour dans les cafés de la médina, est devenu un 'must' .

Centre culturel aussi avec ses clubs culturels, ses galeries d'expositions mais aussi d'affaires avec ses nouveaux B&B et restaurants gastronomiques qui accueillent des hommes d'affaires à la recherche d'une expérience tunisienne lors de leurs passages dans la métropole tunisienne .

Le cœur de notre capitale reprend son souffle et , à l'image du pays semble se préparer à se relever .

2 commentaires:

ramzi a dit...

j'aimeriais voir un projet semblable investit dans le sud tunisien : les zones au couleur gris : gafsa , sidi bouzid, etc ... , méme un autouroute digne d'un nom n'existait pas et les accidents de routes qui sévissent dans ces régions balayent tous un espoir de changement car depuis 50 ans ils n'ont rien vue sauf la poussiére , le chomage, la pauvereté , surtout la présence permanente de la police .

la tunisie de demain dont le régime detient la marque exclusive de cette publicité n'etait pas accecible pour tous le monde , parfois elle nous cache des surprise , et quand s'explose , malheureusement on connait les dégats .

que pensez vous ?



ramzi.

Aziz a dit...

Je suis tout à fait d,accord avec toi !! le sud tunisien depuis l'indépendance a été abandonné par l'état Tunisien les infrastructures ont quasi-inexistante .

il faut aussi mentionner que le Sud a toujours été une région de contestation. La conscience politique est encore trés forte dans le Sud tunisien contrairement aux autres régions du pays.

il faut aussi prendre en considération la ville de Sfax deuxième ville du pays qui a toujours été la rivale de Tunis et que les Sahéliens ( dont plusieurs détiennent un rôle politique depuis 50 ans0 ne tiennent pas Sfax ou le Sud dans leur cœur.
Les potentiels qu'offre le tourisme culturel dans le Sud Tunisien sont énormes et les pouvoirs publics commencent à s'en rendre compte mais il reste énormément à faire ...!