samedi, janvier 06, 2007

L’héritage en Tunisie: A quand l’égalité ?




Malgré tous les acquis du CSP, un élément important pour nos concitoyennes reste toujours indisponible.
En effet, la femme tunisienne ne reçoit que la moitie de ce qu’un homme reçoit comme héritage.

Plusieurs associations telles que l’ATFD se battent pour que la legislation tunisienne soit modifiée. Il est à rappeler que cette même association à travers les différentes pressions a réussi faire passer une loin qui criminalisent l’harcèlement sexuel dans les milieux du travail. Un pas énorme qui résulte d’une pression populaire, chose rare en Tunisie.
La femme tunisienne représente 25 % de la population active .Les familles monoparentales en Tunisie sont une (triste) réalité qui doit également être pris en considération. Je pense qu’il est temps que nos lois reflètent l’évolution de la société tunisienne.

Il est aussi à noter que le salaire moyen de nos concitoyennes et- ce pour le même emploi inférieur de 25 % à celui de nos concitoyens.

Toutes ces inégalités qui subsistent encore dans notre pays doivent être adressées et je suis entièrement solidaire avec toutes nos valeureuses femmes qui se battent au quotidien dans tous les secteurs pour prouver que la femme tunisienne est un atout pour notre pays.

A quand l’Égalite ??

3 commentaires:

Heliodore a dit...

Qu'elles sont tes sources pour dire que les femmes en Tunisie touches 25% de moins qu'un homme pour un même travail ????

C'est faux.

islam_ayeh a dit...

J'espère que tu peux lire en arabe :
نحن نرد عليهم بأن طبقا للإسلام تأخذ المرأة نصيبها من الميراث تطبيقا لما جاء في الآية الكريمة" "للرجال نصيب مما ترك الوالدان والأقربون وللنساء نصيب مما ترك الوالدان والأقربون" (النساء، 7) وهذه الآية الكريمة تكفل للمرأة نصيبها في الميراث دون أن تحدد كمية هذا الميراث أما الآية التالية فإنها تحدد كمية هذا النصيب في الميراث "للذكر مثل حظ الانثيين" (الآية 11، النساء). ونصيب المرأة في الميراث من حقها وحدها ولها مطلق الحرية في إنفاقه أو عدم إنفاقه، فمن حقها أن تحتفظ به دون الإنفاق منه ويلزم الرجل سواء أكان زوجها أو أخوها أو ابنها بالإنفاق عليها. وفي كثير من حالات الميراث يكون نصيب المرأة في الميراث معادلا لنصيب الرجل بل أحيانا يفوق نصيب المرأة في الميراث نصيب الرجل. ومن أمثلة تعادل نصيب المرأة والرجل في الميراث حالة رجل يتوفى وليس له سوى ابنة وحيدة ويترك شقيق له من الأب ففي هذه الحالة يكون نصيب الابنة الوحيدة "نصف ما ترك" ويتبقى لشقيق الأب النصف الآخر، أي أن المرأة الابنة في هذه الحالة حصلت على ميراث مثل نصيب الرجل (عمها) فهي حصلت على نصف التركة وهو حصل على نصف التركة فهنا المرأة والرجل متساويان تماما في الميراث. كما أن هناك حالات تحصل فيها المرأة أحيانا على ضعف نصيب الرجل مثلا في حالة وفاة رجل له ابنة وحيدة وله شقيقان من الأب، ففي هذه الحالة تحصل الابنة على نصف التركة ويحصل كل واحد من أعمامها على ربع التركة وبذلك يكون نصيب المرأة في هذه الحالة ضعف نصيب الرجل في الميراث. وهناك أمثلة كثيرة ومتعددة فيجب تعريف ذلك والتأكيد على أن المقولة المنتشرة في الغرب بأن ميراث المرأة المسلمة نصف ميراث الرجل دائما إنما هي افتراء وبهتان على الإسلام

C'était un extrait d'un site msanser fi bledna pourtant c un des plus modérés. J'espère que tu comprends maintenant que la femme n'hérite pas systématiquement la moitié de la part de l'homme!

Si on veut vraiment être juste et tolérent, il faut permette aux musulmans d'appliquer leurs lois entre eux et laisser les non musulmans choisir n'importe quel code pénal qui leur plaise! Parce qu'une bonne musulmane ne dira jamais : Mon Dieu, je sais que tu existes et que tu nous as imposé un ensemble de lois à appliquer mais bon je préfère hériter comme l'homme et je ne veux surtout pas qu'il épouse une autre femme et puis un apéro de temps en temps pkoi pas et mes cheveux qui volent avec le vent, ils ne sont pas beaux ? etc...

Aziz a dit...

A Heliodore : je te suggeres entre le rapport de l'ATFd de 2005. il n'est pas disponible en ligne ( je crois) mais tu peux te procurer une copie directement au siege de l'association

A islam: A priori la Tunisie est une Republiquedont sa religion est l'Islam soit mais la Constitution reconnait l'egalite entre les hommes et les femmes...

Le CSP garantit ceratines libertes aux femmes qui sont loin de suivre les preceptes de la Charia. En tant que tel l'Etat garantit les droits a tous.

C'est mon point de vue chaque femme devrait avoir acces aux meme Droits que les hommes ca ne l'empeche pas d'etre une bonne musulmane . la gestion du partimoine n'a rien a voir avec la religiosite de la personne. Nous sommes en 2007 , nos femmes sont instruites prennent la pilulle utilise l'avortement si necessaire ... Nous ne sommes plus au Moyen -Age ou l'Homme regissait les affaires de la famille... de ce fait l"egalite face a l'heritage devrait etre un acquis et ce depuis longtemps...la seule hesiation du pouvoir vient effectivement du tolle que cela provoquerais dans le monde arabo-musulman !!