jeudi, février 22, 2007

La mixité dans la religion islamique.


J’ai récemment visionné en DVD un reportage sur Mohamed le prophète réalisé par Saïd Branine en collaboration avec ARTE.

Je le conseille à tout le monde bien sûr parce qu’il essaie de donner une vision objective de la religion. On apprend certaines vérités dures à avaler et qui ont amené à la dogmatisation de la religion que l’on connait actuellement.


La série se décline autour de 3 thématiques. Pour aborder la Sîra, (biographie du prophète), pluralité de l’expression. C’est pourquoi cohabitent au sein de cette même série, l’opinion populaire, l’opinion de l’Islam officiel (rasmi) des notables religieux, et institutions religieuses. Enfin l’opinion des intellectuels et universitaires à l’échelle internationale, qu’ils soient musulmans ou pas d’ailleurs.
Les populations musulmanes se sont exprimées dans leurs « dialectes » respectifs, à l’image des yéménites, des égyptiens, des tunisiens. On constate (ce qui n’est pas une surprise) la très grande familiarité qu’entretiennent ces différentes populations avec le Prophète. Elles évoquaient le Prophète comme s’il était toujours présent à leurs côtés, en utilisant souvent le vocable : ‘’habibi’’. L’islam officiel (rasmi) s’est attaché à évaluer l’impact du prophète au niveau des concepts de Din et Dunya , en évoquant la Sunna comme source de lois.
Quant aux universitaires, ils ont restitué la personnalité du prophète dans sa dimension historique et spirituelle.

Enfin, y a eu d’ailleurs de grandes controverses entre ceux qui affirment, tels les représentants d’Al- Azhar, que le débat sur les hadiths est clos. Que l’ensemble de la Sunna est situé sous une lumière « révélée », en continuation et en explication du Coran lui-même. Alors qu’un autre courant invite à une étude plus scientifique des sources en s’appuyant sur les outils modernes de critique de ces mêmes sources. Ce courant pose la question de la validité de certains hadiths.

Mais attention, le but de cette série n’est pas d’organiser le débat autour de la Sunna. Certes le débat est ouvert, des problématiques se posent, mais la priorité de cette série demeure avant tout le personnage du prophète lui-même. Ce documentaire ne suscite pas le doute, ni ne touche à la foi du croyant.
Fin de la parenthèse car je ne veux pas m’impliquer dans un débat sans fin entre certains radicaux qui viennent visiter mon site et qui sont toujours les bienvenus je tiens donc a n’offenser personne et a m’assurer de donner une information éclairée quand j’aborde un sujet tel que celui-ci.

Ce qui m’a surpris dans cette émission, une sorte de révélation a été l’interview d’un ouléma je crois de Damas : Il parlait de la position de la femme mais surtout de la mixité qui n’est plus de mise. Les femmes pouvaient demander conseil au prophète et assistaient aux premières réunions et aux prières avec leurs confrères sans aucune discrimination et sans voile.

La seule mosquée encore debout qui date de l’ère du prophète est la Kaaba et dans cet espace de dévotion hommes et femmes sans distinctions prient leur Dieu.
Que s’est-il produit pour que cette belle religion sombre dans l’obscurantisme des dogmes ???

8 commentaires:

islam_ayeh a dit...

primo : peux tu nous dire où est ce que tu t procuré ce DVD. J'aimerais bien le voir!

secondo : la kaaba n'est pas une mosquée! elle est le centre de la mosquée du 7aram.
Sinon, il existe bcp de mosquées encore debout et qui datent de l'ère du prophète saws : pas seulement la mosquée de la médine mais aussi la première mosquée batie par le prophète saws quand il est arrivé à la banlieue de la médine : masjed 9oube2, il y a aussi masjed al9iblatayen...

tertio : les femmes priaient dans la mosquée du prophète saws avec le voile sur la tête mais sans voile de séparation entre le compartiment des femmes et celui des hommes.
D'ailleurs la grande mosquée de Tunis : jéma3 azzaytouna, a respecté cette tradition jusqu'à l'indépendance! Maintenant le compartiment des femmes est délimité par une sorte de barrière en bois mais les femmes sont encore "visibles"

Téméraire V5.0 a dit...

Peut-tu nous donner plus d'information sur ce DVD et surtout comment se le procurer?

Aziz a dit...

Bonjour temeraire et Islam Ayeh : voici ce que j'ai trouve
http://www4.fnac.com/Shelf/article.aspx?PRID=1404631.

Moi je l'ai loue a Phos, Montreal. Vous pouvez egalement le commander chez Archambault et Renaud Bray .

Aziz a dit...

A islam: je savais en avance que ce type de commentaire aller finir par pointer et donc j'ai pris le devant en effectuant des recherches :

Primo : IL N"EXISTE AUCUNE AUTRE MOSQUEE DATANT DE L'ERE DU PROPHETE . EL MASJAD EL NABAWI DONT TU PARLES La présence du tombeau de Mahomet dans al-Masjid Al-Nabawi (ou de la mosquée du prophète). Le dôme vert, a été construit sur un emplacement à côté de la maison de Mahomet. Sa maison plus tard est devenue une partie de la mosquée quand elle a été augmentée par le calife omeyyade Ibn AbdelMalek d'Al-Waleed.

Deuxio: Tous les textes (hadiths et autres) mentionnenent que les premieres musulmanes priaient aux cotes des hommes sans aucunes distinctions et deuxio prenaient part aux reunions avec les hommes parlaient au PROPHETE sans porter aucun voile.

N'oublie pas que je parle de la periode du vivant du prophete et non pas les periodes suivantes qui dans plusieurs aspects ont modifie le message du prophete et ca c'est dur a a avaler mais c'est vrai .. Les hadiths devraient etre le piller de la sunnah mais des le califat de Umar 2 et l'isnad il ya eu certaines derives ..

Finalement,

La Kaaba est la permiere MOSQUEE DE L"ISLAM par dela je sous entend lieu de priere et de pelerinage.

Téméraire V5.0 a dit...

Merci pour le lien, toutefois, il est à rappeler que lorsque le prophète émigra en Médine la première chose fut la construction d'une mosquée qui existe encore à nos jours.

islam_ayeh a dit...

je ne sais pas quelles sont tes sources mais tu devrais faire une petite visite à la Médine pour découvrir que :
La 1ère mosquée bâtie par le prophète en arrivant à 9ube2 (banlieue de la médine) existe encore! d'ailleurs l'endroit où sa chamelle s'est assise est marqué par un point vert dans le dome blanc.
Le prophète avait pour habitude de visiter cette mosquée tous les samedi! et cette sonna est encore pratiquée!

Quand le prophète est entré à la Médine, tous les compagnons voulaient l'inviter chez eux. Il a dit qu'il fallait d'abord choisir l'endroit où ils allaient bâtir la mosquée et c'était encore là où la chamelle s'est assise. Les maisons des compagnons entouraient cette mosquée, d'ailleurs plusieurs avaient une porte qui ouvrait directement dans la mosquée! avant de mourir le prophète saws, voulant montrer la valeur de Abou Baker a ordonné que toutes ces portes soient bouchées sauf celle de Abou Baker.

ç l'époque de Omar Ib Abdelaziz, en voulant aggrandir la mosquée, la maison du prophète saws et de 3a2icha a été incluse dans la mosquée.

Il faut pas aussi oublier les hadiths suivants :
ان منبري على حوضي وان ما بين منبري وبين بيتي روضة من رياض الجنة وصلاة في مسجدي هذا كالف صلاة فيما سواه من المساجد الا المسجد الحرام

لا تشد الرحال الا الى ثلاثة مساجد: مسجدي هذا والمسجد الحرام والمسجد الاقصى

PS : la dernière fois j'ai parlé aussi du masjed al9iblatayen qui existe encore et c'est durant une prière dans cette mosquée que l'ordre de changer la qibla a été révélé et que les musulmans se sont retournés en cours de prière.

islam_ayeh a dit...

Je n'ai pas nié qu'à une certaine époque les musulmanes ne portaient pas le voile! Mais dès que l'ordre fut révélé elles se sont exécutées :
ان عائشة رضي الله عنها كانت تقول:
يرحم الله نساء المهاجرات الاول، لما انزل الله: {وليضربن بخمرهن على جيوبهن}. شققن مروطهن فاختمرن بها.
صحيح البخاري

sinon, les musulmanes priaient dans des rangées derrière les hommes. C'est pour cette raison que le prophète disaient :
خير صفوف الرجال اولها. وشرها اخرها. وخير صفوف النساء اخرها. وشرها اولها
صحيح مسلم

parce que les hypocrites se plaisaient à rester derrière pour regarder les femmes durant le roukou3 ou le soujoud. Mais aussi les femmes pouvaient voir les "formes" des hommes si leurs vêtements étaient serrés :

وان خير الصفوف صفوف الرجال المقدم وشرها المؤخر وخير صفوف النساء المؤخر وشرها المقدم يا معشر النساء اذا سجد الرجال فاغضضن ابصاركن لا ترين عورات الرجال من ضيق الازر.

مسند الامام احمد

PS : la sonna a été préservé comme le coran parce que Dieu a inspiré des oulémas pour fonder toute une science : 3elem aljare7 wal ta3dil pour étudier les hadiths et leur manière de transmission afin de détécter les mensonges (mawdhou3, makdhoub...) ceux où il se peut qu'il y est un doute (dha3if)...
D'ailleurs Sa7i7 Alboukhari n'est pas exhaustif en hadith sûr! il a préféré ne pas mettre que ceux dont il était quasiment sûr! il suffit de lire les règles qu'il a établi pour considérer un hadith comme sûr pour voir qu'il a placé la barre très très haute!

ilyas a dit...

Salam aleykoum wa rahmatullah wa barkatouh,

mon frère, voiçi un lien pour mieux comprendre pourquoi la mixité est interdite en islam et cela au regard du coran et de la sounnah :
_http://tawhid.over-blog.com/article-6649760.html

_http://www.mejliss.com/showthread.php?t=259286


Bonne lecture