mardi, mars 20, 2007

20 Mars 2007 : Il y a 51 ans …..

Nous fêtons avec beaucoup de fierté aujourd’hui notre 51 éme anniversaire d’Indépendance. Cette date est aussi importante à nos yeux que l’est le 4 Juillet pour les États-Uniens ou le 14 Juillet pour les Français . Elle nous rappelle que cette liberté a été payée au prix fort.

A cette occasion je souhaite à tous mes compatriotes et à notre patrie une année de stabilité,de prospérité, d"égalité et surtout, de liberté !

Tahya Tounes!!!

4 commentaires:

Xander a dit...

Au prix fort ??

Il est connu que l'indépendance de la Tunisie a été obtenue sans effusion de sang, les démarches de cette indépendance est même devenu un exemple de pourparlés de paix et un modèle de lutte pacifique...
Mais chaque pays (surtout arabe) a besoin du mythe du sang coulé pour la victoire...

Je me demande pourquoi tu n'as pas voulu que l'on entre en contact, mais ce n'est pas grave. Au plaisir !

Gipé a dit...

Résident français en Tunisie, je vous présente à vous aussi, en ce jour anniversaire, tous mes voeux pour une Tunisie prospère, stable et toujours aussi accueillante pour ses hôtes.

Cordialement à vous et tous mes compliments pour votre blog.

Aziz a dit...

Gipe ,

Merci pour ce commentaire, cela fait chaud au coeur . Vous etes comme vous devez le savoir toujours le bienvenu chez vous !!!

Aziz a dit...

Cher Xander,

Saches que l’indépendance tunisienne a été arrache aux sangs de milliers de martyrs tombes sous les armes des colons et de l’armée colonialiste.

Je ne vais te nommer que quelques dates :
9 Avril 1938 : 25 morts

20 Novembre 1950 : 5 morts

20 Janvier au 1 Février 1952 : Plus de 400 morts , la campagne de nettoyage du Cap Bon, affrontements dans les villes du pays .

1952 a 1956 : La Main Rouge frappe partout, incluant Farhat Hached.

8 Février 1958 : Sakiet Sidi Youssef : 72 morts

19 Juillet 1961 : Bataille de Bizerte : 633 morts

Ces dates resteront des journées sombres pour notre Histoire et pour tous ces gens qui sont tombes incluant certains membres de ma famille. Je ne vis pas non plus dans la nostalgie mais il est important de se souvenir des sacrifices de nos grands-parents pour apprécier notre liberté.

Je te demanderais par respect pour eux et pour notre Histoire, de vérifier tes sources avant de lancer une bombe de la sorte le jour de notre fête d’indépendance.

En terminant je n’ai jamais rejete ton invitation et pour être bien franc avec toi je ne sais vraiment pas de quoi tu parles …