lundi, novembre 19, 2007

Animosités Algériennes et Fierté Tunisienne



Il existe des ressentiments que je n'arrive pas à comprendre. J'ai toujours eu des amis Algériens et j'ai toujours eu de la difficulté à digérer les propos de mes amis ou de mes connaissances concernant la Tunisie ou le Maroc ...


Autour d'un diner ou d'un verre,, l'animosité finit par prendre le dessus...

Je vous dirais qu’à y réfléchir il ya deux catégories. Il ya ceux qui plonge dans les cliches sans nécessairement connaitre des Tunisiens ou bien de connaitre le pays et sa culture.


Pour cette frange d’Algériens, nous sommes bien évidemment les plus grands hypocrites du monde, nous sommes vils et nous ne tenons pas notre parole. Nous sommes également un peuple soumis de par notre histoire et la situation s'est empirée…


Nos femmes ne sont pas sexuellement insoumises mais bien évidement irrévérencieuse, sans moralités et nos hommes ne sont que des mauviettes qui ne cherche que les plaisirs de la chair..

Nous n'avons pas de dignité ni de fierté sinon nous ne laisserions pas les touristes nous traiter de la sorte...

Quand je discute avec ce type d'algériens la seule pensée qui me vient a l'esprit c'est : pourquoi autant de ressentiments envers nous ???


Le deuxième type d'algériens qui connaissaient relativement bien notre pays modère leurs propos mais les mêmes clichés latents finissent par refaire surface. Ce qui m'intriguent le plus ce sont les femmes algériennes qui critiquent par contre la mentalité des Tunisiennes mais aussi le cote soumis. Tout est toujours meilleurs on dirait bien chez nos voisins algériens.


Ainsi les femmes sont moins soumises en Algérie qu'en Tunisie vu que nos femmes sont devenues des objets hyper sexualises, nous sommes hypocrites bien-sur et apparemment on est des pros là-dedans parce que l'algérien lui va te dire tout en face.


Nous sommes aussi facilement influençable et nous nous laissons manipuler par un régime qui nous traites comme des bébés en sevrage alors que l’algérien est libre de nature.

Nous n'avons même pas eu à nous battre véritablement pour notre indépendance, et enfin le comble nous sommes des opportunistes boulimiques…


Quand on se retourne autour d'un verre à Montréal c'est d;'habitude entoure d'amis provenant des quartes coins du monde qui ne connaissent pas nécessairement la situation géopolitique de la région …On essaie de notre mieux de relativiser les propos mais on perd facilement patience …

Corrigez-mois si je ne me trompe mais si l'on met en relief toutes ces critiques, aucune ne tient vraiment la route si l'on ne prend pas en compte le contexte historique et géographique de notre chère Tunisie.

Nous sommes par excellence le carrefour des Civilisations, alors oui nous sommes tolérants, nous sommes de bons vivants, nous sommes hospitaliers de nature .

Nous sommes aussi un peuple qui a toujours choisi la voie du juste-milieu, et celle de la modération. Nous sommes aussi un people qui est polit, quia certaines valeurs qui font le ciment de notre identité. Nous recevons les gens à bras ouverts, nos portes sont toujours ouvertes à n'importe quel moment. Nous allons mettre la table, prendrais un verre de thé, discuter même si cela nous enrage, nous allons le faire.

Nous n'aimons pas la confrontation ni la violence e, nous sommes un peuple de nuances de subtilités.

Et si je ne me trompe pas de par notre Histoire nous avons toujours été innovateurs que l'on ne vient pas me dire le contraire …. Si nos avons réussi à déclarer notre indépendance bien avant la plupart des pays africains c'est parce que la colonisation française été moins importante qu'en Algérie . Nous n'étions pas un département, nous étions un protectorat.

Il a fallu d’âpres négociations et de fins stratèges de la part de la délégation tunisienne avant que notre indépendance ne soit une réalité. Mais c'est une insulte de balayer Austin les sacrifices de milliers de tunisiens martyrs qui sont morts pour l'Independence de notre mère patrie.

Nous sommes également les premiers en 1995 à avoir signé un accord de libre échange avec L'Union Européenne, nous serions probablement les premiers aussi à adhérer l'Union si cela s'étendait vers le Sud.


Le CSP a permis à nos compatriotes de jouir des Droits que chaque femme sur cette planète devrait avoir. Libres de leur choix et de leur destinée, considérer comme étant égale de l’homme. En cela une fois de plus, nous sommes des pionniers.

Quant à notre tendance à la soumission c’est une erreur. Si l'on comprend notre intérêt pour la modération et surtout la non violence, on comprendrait pourquoi 20 ans âpres le Tunisien attends toujours patiente toujours, De Didon à Bourguiba les noms légendaires sont la pour prouver que la dignité Tunisienne est loin d'être soumises…

Alors que le projet du grands Maghreb est plus proche que jamais , ces animosités entre nos trois pays sont une plaie

9 commentaires:

Kenza a dit...

n'as tu pas peur de tomber dans la même généralisation que tu dénonce ici même :)

Anonyme a dit...

Ton analyse est assez juste,d'ailleurs nous avons le droit aux mêmes discours superieurs en France.De plus,on retrouve ce même genre de paroles
chez les orientaux concernant les maghrébins en général, mais c'est un autre sujet.
Vive l'union arabe (snif)

Antar a dit...

Knouzti : oui j'en avais peur mais c est pour cela que je dis au debut de l'article que mes amis et connaissances de nationnalite ALGERIENEN ont eu ce type de discours ca ne veut pas dire que ca touche tout les Algeriens mais je te confirme que tout les aLGERIENS avec lesqule j'ai pu discuter ont eu des propos qui ressemble de proche ou de loin a ceux que je decris ...
Heuresement que mes amis Marocains n'ont pas ce genre de cliches ;-)

sami a dit...

aziz brass ommok nahhi akil taswira mta3 el chakchouka.....ti met des trucs plus....enfin moins...ti pas comme ca quoi.
Met du riz jerbi ...met du couscous bien présenté....mouch s7an marka tkoul ra....
pour les algériens tu n'aura qu'à leur dire que leur Algérie elle était française ....c'était un département à part entiére, nous on était un protectorat...je leur parlerai aussi de leurs harkis....de leurs disjonctés de terroristes qui violent des villages entiers de femmes au nom de leur allah
je leur parlerai d'un tas de choses en fait....je leur parlerai de la corruption, je leur parlerai de leur mafia militaire....
voila
puis entre nous méme chez nous c'est pas rose mais nous on critique pas les autres à tort et à travers
ahhhhhh
me sent mieu moi

Michelle - Artiste Peintre a dit...

La Tunisie, de par sa géographie est ouverte sur toute la Méditerranée.
A entendre tes amis algériens nous n'aurions que des défauts.
Il faudrait qu'ils sachent qu'un individu n'est pas ou tout noir ou tout blanc.
Il faut sacrément manquer d'humour pour penser comme cela car on peut même en rire de ses défauts. Mais lorsqu'on souffre d'un complexe de supériorité, on ne peut rire de rien.
Nous sommes tous différents voilà tout, c'est ce qui fait que nous sommes chacun d'entre nous "unique".

elgreco a dit...

Michelle dit vrai!!

Anonyme a dit...

Salut l'ami,

la seule methode efficace pour contrer tes amis algériens quand ils s'en prennent à la Tunisie, c'est la référence historique.
Si ils t'opposent des arguments de type "les tunisiens sont hypocrites", dit leur que les hypocrites comme ils disent ont été les seuls à les soutenir pendant leur décolonisation, en servant de base arrière au FLN, et en étant un endroit stratégique à partir duquel les falleghas se ravitaillaient et se fournissaient en armes et munitions.
Dis leur que les homme soumis dont ils parlent ont payés de leur vie cette soumission lors du bombardement de sakiet sidi youssef!
Dis leur que les "adorateurs de la chair" qu'ils insultent ont été les seuls, je dis bien les seuls à avoir gardé ouvertes les frontières et à fournir en biens de consommation les algériens pendant la décénnie noire! La tunisie a toujours été fidèle et solidaire de son voisin.
Les exemples sont légions, alors avant tout, met en avant leur ignorance et fait leur valoir que c'est ton esprit de tolérance tunisien qui t'encourage toujours à chercher le dialogue et à rester pédagogue, et à surtout ne pas faire de leur cas une généralité, car bien évidemment les algériens ne sont pas tous aussi virulents.
N'oublie pas que tout est question de politique.
A un certains moments de l'histoire récente, les tunisiens étaient trés arrogants, et s'appropriaient les plus grandes qualités du monde (bernés par le discours politique et par l'illusion de la réussite économique sportive et autre).
A présent que l'ogre algérien se réveille à coups de baril à plus de 100 dollars, la population, aidée par un discours populiste, se met à réver en grand, et comme bien souvent devient nombriliste.

Salut à toi et garde espoir même si les énergumènes sont la majorité

PS:"A l'heure ou les faux-cul sont la majorité, Gloire à celui qui dit toute la vérité" Brassens

Merqur a dit...

Rivalités inutiles.

un citoyen ki dort jamais a dit...

bonjour ou bonsoir je prend lcourage a deux main a je ss craiment contre tt té pensé parcek la tunisie ce né po un pays de joie ou lé jeune viven en paix mai cé le malheur total je voudré marreté sur bcp de choze comme par exemple " tunis un pays qui voit loin" c le titre de magasine mon oeil il ne depasse mem pa son nez alor je voudré tan bien ke mal de précisé a kel malheur envahi la tunisie alor tan ke jé la parole je voudré ossi insité mai avan tt ce message ne critique ni le président ni la politique ni lé citoyen ni la jeunesse perdu ni personne jesper ke cette tunisie change un jour mon point de vue c ou les gens sentenden , ou les policier ne maltraitent plus les citoyen , ou les jeunes sont ecouté ou les diplomé travaillent sans soucis ou la violence nexiste pas et ou le jeune préfér lherbe au suicide piiiiiiiiiiiip en parlan de lherbe c po facile cé honteu c le malheur pour les jeunes pourkoi lé enfermé les enprisoné pour avoir fumé un simple joint que dieu pardonne tt sé etre humain parck il ne saven po koi faire peace & freedom