mercredi, novembre 21, 2007

Douce Tunisie, amère réalité



Hier un ami proche qui vit toujours en Tunisie a voulu exprimer sa déception face aux récents textes que j’avais écrits concernant ma fierté d’être tunisien.

Il a également trouvé que cette Tunisie que je décris n’est plus une réalité dans la Tunisie de tout les jours et que je déforme la réalité qui selon-lui est tout autre.
Le tunisien moyen n’est pas tolérant, le tunisien moyen n’est pas modéré, le tunisien moyen ne veut pas de démocratisation, le tunisien moyen est homophobe de nature et le tunisien moyen ne veut pas de nous.


La Tunisie que défends est une illusion un rêve, une nostalgie, une Tunisie qui n’existe plus. Quand on se promène dans les rues de Tunis, on ne reconnait plus cette Tunisie que j’aie connue à travers ma famille et mon voisinage.

Et que cela l’aie déçu de voir que j’étalais dans mon blog une image déformée de la Tunisie que lui doit confronter chaque jour …

Et c’est une bataille effectivement quotidienne que des centaines de jeunes tunisiens doivent mener pour pouvoir vivre librement leurs choix, qu’ils soient d’ordre religieux sexuels musicaux ou autre …

Et cela m’a frappé de voir à quel point je pouvais être à côté de la plaque des fois. Je me suis aussi remémoré les ressentiments que j’avais envers mes concitoyens …

Il est vrai que vivre en Tunisie quand on est athée, relativement ouvert d’esprit, cultivé, peut-être déracinée aussi face à notre culture arabe me diriez –vous - on ne peut que se sentir exclut de cette Tunisie.

Et c’était mon cas comme c’est le cas de mon ami et d’en fait la plupart d’entre eux qui finissent par vivre en vase clos.

Vivre dans un ghetto dans son propre pays est un mal que la plupart des pays du tiers –monde connaissent en fait …

La Tunisie appartient à tous les Tunisiens et il n’y pas une seule Tunisie ou un type de Tunisiens, nous sommes différents. Il ne reste qu’à accepter notre différence et à vivre ensemble, et non pas uniquement cohabiter.


Je voudrais un jour voir un Tunis ou les filles en mini-jupes puisent traverser l’Avenue sans se faire harceler à chaque pas, ou une femme voilée si c’est son choix personnel puisse avoir comme amie une athée ou un gay sans que cela ne soit un tabou.

Je voudrais voir une Tunisie ou l’on se respecte l’un l’autre notre société notre passe aussi.

Et je pense à nous, jeunesse et surtout à cette jeunesse exilée. Combien d’entre nous avons quittée notre pays de gré ou de force.

Parce qu’on n’a pas trouvé sa place dans la société, de boulots gratifiants, de stabilité financière, parce que nous avons été harcelé, frappé emprisonné parfois torturé pour nos idéaux.

Parce qu’on est différent et que cette Tunisie qui pointe à l’horizon est uniforme, elle est figée dans un moule qui ne nous ressemble pas, une Tunisie sans mémoire et sans conscience politique ou sociale.


Alors à mon ami qui se bat à Tunis et tous ceux qui continuent malgré tout à vouloir rester vivre en Tunisie, je vous comprends et je m’excuse si l’image que je reflète de ma Tunisie est badigeonnée de nostalgie...

6 commentaires:

Massir a dit...

Oui, ton ami a raison. Et d'ailleurs, c'est ce que je pensais en lisant tes notes: tu es déconnecté de notre réalité. Tu vis avec tes souvenirs. Mais pourquoi pas? Lorsque l'on est à l'étranger, parfois cela réconforte.

J'ai écris il y a quelques temps, une note un peu sur le même sujet:

Tunisienne… fierté ou honte?

Antar a dit...

Mais Massir je ne suis pas un etranger ..peut-etre que je evis avec mes souvenirs et les deux ou trois semaines que je passe l'ete ne me premmtte pas de sonder le pays mais simplement de ne voir que ce que je veux y voir ...

je ne veux pas etre reconforter bien au contraire .. je me suis jure a travers ce blog de donner une image autre de la tunisie non pas biaiseee sinon c est du emnsonge mais le visage d'une autre tunisie.

Si cette Tunisie se meurt laors il faut se battre pour qu'elle continue a survivre et a nous guider !!!!!!!!!!!!!!!!

ولد بلاد a dit...

les blogeurs tunisiens ne sont pas representatif....du tunisien moyen...internet n'est accessible que pour une minorité.... et pourtant il suffit de voir leur réactions au lancement du blogs des gays tun....ou voir les commentaires sur une note qui parle de la religion....pour comprendre que si notre elite réagit de la sorte....la réaction des gens ordinaires....devient de plus en plus violente....
je vois mal comment un athé peu s'afficher en public...sans risque....

...Wild_Bled...

HYPNOTICDOCTOR a dit...

wild_bled: un athé ou un gay n'est pas un vrai tunisien c'est le fruit d'autre culture

Antar a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Antar a dit...

Etvoilà que l'ignorance reprend le dessus !! ALors mon cher Hypnodoctor qui devrait se faire soigner que fais-tu des Tunisiens de confessions juives ou bien chrétiennes serait-ils eux aussi des non-Tunisiens.

Et puis que fais-tu par exemple de Ali Riahi ,
n'est-il pas un grand artiste reconnu par toute la société tunisienne ??

Pourtant il était gay ...


les exmples ne manquent pas je ne veux pas étaler la vie privéee des personnes de renoms dans les arts ou bien la politique parexemple...

Ta vision réductrice d'une Tunisie qui se limite à être arabe et musulmane démontre ton ignorance et surtout ton vide identitaire...