mardi, novembre 13, 2007

La dignité, la culotte et le pantalon et sans vaseline SVP



Je sais que j’en parle peut-être trop souvent trop souvent pour vous mes lecteurs trop souvent pour éviter la censure mais je ne peux pas garder en moi cette rage, ce dégoût, cette honte qui ne désemplit pas …

En visionnant le discours télévisé diffusé en direct sur la Tv 7 je vous avoue que la question de la vaseline m’a traversé l’esprit ? Voire toute cette mascarade dirigée par un chorégraphe aux talents douteux, m’a levé le cœur…

Mais ce qui m’a fait mal au plus profond de mon âme au point d’en avoir des larmes aux yeux c’est cette foule aux abois ces hommes et ses femmes qui se prêtent si bien à toute cette comédie, ses louanges lancées a chaque bout de phrase ses torchons sur lesquels sont imprimés notre drapeau national, ces signaux partout, le choix des couleurs, des numéros …

Et je me demandais si toutes ces femmes et tous ces hommes avaient en eux le moindre regret, la moindre conscience du geste qu’ils ont posé cette journée-la ? Ces Tunisiens sont peut-être un frère une sœur, un gendre, un mari, un fils ..

Est-ce l’avidité, l’opportunisme qui pousse mes compatriotes à vendre leurs âmes et leur patrie ??Et tout cela pour quoi ??? Ni gloire ni fleuve d’or et de diamants à l’horizon !!

Comment voulez-vous garder espoir en assistant à un spectacle d’une telle bassesse.
Comment se sentir si fier quand on lit quand on visionne quand on écoute ces débats, ces bulletins d’informations sur notre cher Tunisie?

Comment ne pas se sentir blessé quand on dresse le sombre tableau de la situation de notre pays. ?Comment ne pas baisser les yeux quand les gens vous demande tout d’un coup ce qu’il se passe dans ce si beau pays que vous vous efforcez de promouvoir à toutes vos connaissances ?

Comment ne pas détester le destin, le voisin de la section rcdiste de la 7ouma , le gendre avocat à la solde du régime, aux traitres orateurs que sont cette journaliste anglophone de la ERTT , ce simili-philosophe à la rhétorique médiévale, cette Sénatrice indépendante…



Comment ne pas vouloir jeter l’éponge et oublier cette Tunisie dans mon confort Montréalais ?

Comment ne pas s’enragez face aux visages des bourreaux qui ont tant de sang dans leurs mains ? Face à ces rapaces qui pillent nos richesses?

Comment ne pas être en colère contre cette tunisphere qui à part quelques exceptions n’abordent que rarement ou jamais l’essence même de leur identité tunisienne ?Comment comprendre (à la limite essayé de comprendre) leur raisonnement ??

Comment ne pas être étonné, choqué de voir si peu de commentaires positifs ou négatifs, de réactions face à mes articles qui traite de la situation politique de notre pays ?
Est-ce qu’il existe une bassesse plus humiliante ? Va-t-on descendre nos culottes plus bas, se penchez plus, enfoncer notre tête plus profondément dans le sol.

Mais alors, nous restera-t-il assez de force pour qu’un jour on se relève après tant de bassesse?

5 commentaires:

misterby a dit...

Lis Mohamed TALBI il te consolera de ce moment de dépression
Tu aurais d'ailleurs pu l'ajouter dans la liste de tes fiertés d'être Tunisien

un vieil ami a dit...

Salut l'ami,

je comprends parfaitement ce que tu dis, puisque moi même je le pense.
Non, ne perds pas espoir! Si tu sens que ta foi en la Tunisie et en ses hommes diminue, rends toi devant un mirroir, regardes toi bien dans les yeux, et ta foi se ravivera.

Si la Tunisie a pu enfanter un esprit aussi libre et progressiste que le tien, alors elle en a enfanté d'autres.
N'oublies pas que tout est question de politique et d'éducation, et que ces mêmes specimens qui aujourd'hui se defroquent pour le maître actuel de Tunis, le feront demain pour le prochain.
Que même s'ils sont ultras visibles, une forte minorité possède de l'esprit, de l'indépendance, et surtout de la fierté et de la passion saine pour notre cher pays.
Non ne perds pas espoir, ai juste au mieux de la pitié pour ceux qui s'avilissent autant, et pardonne leur leur faiblesse car après tout, tu dois bien connaître les failles de la nature humaine.

Et puis continue à écrire, car tu as au moins un lecteur fidèle.

Ciao l'ami.

choufli hal a dit...

c est just une petite visite et un nouveau contact!! a bientot

Antar a dit...

Vieil Am: merci pour ton post et pour ta sagesse ..j'espere seulement que nous pourrions etablir une reconciliation apres ces annees noires...

Mais c'est encore loin malheuresement..

Chouli Hal: tu es la bienvenu(e);-)

MisterBy : Mohamed Talbi fait partie de mes lectures de chevet ;-)

un citoyen ki dort a peine a dit...

la tunisie peut etre un jour ell se libere de tt sé complexe et un jour ou les insultes " sale pd , sale gouine ,negro,pauvre . . . ." nexisteré plus
je vi en tunis pr linstan mai si vs me damandé commen je survie
" comme un savon ,tjr en dimunuant"
merci a tt lé esprit libre
peace &freedom