mercredi, décembre 12, 2007

Al-Qaeda au Maghreb : nouveau front du Djihad en progression ?



Les attentats d hier à Alger revendiqué par la Al Qaeda au Maghreb sont les dernières tentatives réussies de ce mouvement au Maghreb. Aucun doute, l’utilisation de voiture piégé et la date sont les signatures d’al Qaeda.


Rappelons que le 11 avril 2002, un attentat suicide était commis devant une synagogue de Djerba en Tunisie. Plusieurs trains madrilènes ont été ensanglantés le 11 mars 2004, et des bombes avaient fait 33 morts à Alger le 11 avril dernier, un mois jour pour jour après un attentat suicide dans un café internet de Casablanca. Le 11 juillet dernier, enfin, un kamikaze avait fait exploser un véhicule en Kabylie, près d'une caserne, tuant huit personnes.

J’aimerais aussi faire un parallèle avec la tentative fort heureusement ratée du groupe Salafiste (nébuleuses d’al Qaeda) fin décembre 2006 en Tunisie.
Les plans découverts chez les terroristes sont irrévocables : ils planifiaient bel et bien d’attaquer les ambassades des États –Unis et de la Grande-Bretagne ainsi que la station balnéaire de Hammamet.

Dans la même lignée que les attentats d’hier, Al Qaeda vise à déstabiliser le Maghreb en visant des symboles et des institutions étrangères :Ce faisant créer un chaos politique , social et économique , qui sombrera le Maghreb dans la guerre civile et donc aux mains de ces monstres .

Il est évident que le front du Moyen-Orient est en perte de vitesse. Les difficultés du mouvement en Afghanistan et en Irak, et surtout les récentes déclarations des responsables du mouvement portent à croire qu’une nouvelle stratégie pointe à l’horizon…

Il faut donc plus que jamais restez vigilant dans notre pays, mais aussi lever notre chapeau aux forces de sécurité dans notre pays...Rendre hommage aussi aux deux agents de la Sureté qui ont donné leurs vies pour leur patrie durant les combats qui ont eu lieu dans la région de Slimane il ya un an …

1 commentaire:

Bidules a dit...

Le mot Djihad n'est pas à sa place: c'est des crimes ce qui s'est passé en Algérie.