lundi, décembre 10, 2007

Froid hivernal, chaleur familiale et sans accommodements !!!

L’hiver s’est décidément installé au Québec. Certains météorologues prédisent un bon vieil hiver comme on en voit plus depuis des décennies.

Avec 40 centimètres recouvrant le Grand-Montréal l’esprit des fêtes et palpable…je ne célèbre pas Noël dans le sens religieux du terme mais cet événement unique en son genre et qui permet aux familles de se retrouver autour d’un repas des fêtes me rappelle étrangement nos Ramadans ou bien nos réveillons.

Je vis au Québec depuis plus de 8 ans maintenant et je suis en relation avec un québécois depuis presque trois ans.
Vivre en exil est déjà un défi en soit mais vivre dans un couple mixte peut dans certains cas tourner au cauchemar La clé dans tout cela c’est bel et bien la communication et l’ouverture d’esprit

J’ai la chance d’avoir rencontré mon partenaire dans un pays qui n pas ou peu de connaissance de notre culture maghrébine…

Son ouverture d’esprit et surtout la manière dont il a embrasse ma culture impressionne la plupart de mes amis tunisiens ou issus d’autres communautés qui y voient une exception et c’est bel et bien le cas.

Trouver un compromis ou plutôt un équilibre peut s’avérer un exercice difficile pour certains …mais cela c est fait tout naturellement pour nous.

Noel, Ramadan, le 20 Mars et le 01 Juillet sont autant de dates et d’événements que nous célébrons.

Ce respect tout naturel envers nos cultures mais surtout cette curiosité qui l’habite et son amour pour notre culture m’étonnera toujours …La réincarnation serait-elle une réalité ? ;-)

Alors dans ces temps froids, à l’approche de Noël, les retrouvailles en famille sont un pure délice .Chose plus rare sa famille m’a adopté tout de suite … je me sens en famille et c’est une drôle de sensation que de relâcher ses barrières, ses réflexes …


La gentillesse mais surtout la simplicité de ma famille adoptive me permet de me sentir chez moi … malgré les différences que je porte tout naturellement.

Et cela m’a amener à voir plus loin que ces ridicules différences que nous entretenons : Nous sommes pareils , nous célébrons les retrouvailles en familles ces moments précieux de pur bonheur , nous le faisons autour d’une table en célébrant le Ramadan , ou bien la Rosh Ashana ou Noël , mais l’essence même de ces fêtes sont bel et bien identiques.


Parce qu’après tout on est tous pareil, nous ressentons tous les mêmes émotions les mêmes désirs les mêmes peurs … et nous l’oublions trop souvent …

Alors que je sois gay arabe musulman de confession allant dans la famille de mon partenaire, gay blanc catholique n’a plus d’importance tant et aussi longtemps que nous gardons tous nos cœurs et nos esprits ouverts.

2 commentaires:

Roumi a dit...

"J’ai la chance d’avoir rencontré mon partenaire dans un pays qui n'a pas ou peu de connaissance de notre culture maghrébine…"
Cela ne veut rien dire Zizou. En suivant ta logique, on en vient à croire que le fait de connaitre quelque chose nous le ferait détester ! Et puis quand on ne connait pas une chose, on ne l'aime pas forcément... je t'épargne une liste trop fastidieuse d'exemples piochés dans l'histoire. D'ailleurs tu le dis toi même quand tu parles ensuite d'exception à propos de ton chéri ! Donc je ne vois pas où est la "chance" dont tu parles.

"Son ouverture d’esprit et surtout la manière dont il a embrasse ma culture impressionne la plupart de mes amis tunisiens ou issus d’autres communautés qui y voient une exception et c’est bel et bien le cas."
Là tu es encore dans les généralités mon Zizou. Parler d'exception est une façon disons maladroite de mettre au moins 99% des gens dans un costume d'ignorance, intolérance, incapacité à s'adapter le moins du monde aux autres ou je ne sais quoi d'autre encore... tu ne peux pas parler ainsi !
Bon moi par exemple j'ai connu beaucoup de Tunisiens à Paris : certains ne vivaient qu'entre Tunisiens... ils s'étonnaient ensuite naïvement qu'il existe des Français ouverts d'esprit à leur égard... Il suffit d'ouvrir un peu les yeux autour de soi pour trouver des gens ouverts mais parfois c'est notre propre absence d'ouverture, notre certitude de trop bien connaître les gens et en particulier leurs supposés défauts, qui nous fait penser que les autres ne sont pas ouverts, ne s'intéressent pas à nous... et que les gens ouverts constitueraient de ce fait l'exception. Personnellement je connais 99% de gens ouverts, quelle que soit leur origine. La "non ouverture" peut donc tout aussi bien être l'exception...

Bon et puis dernière chose, je suis un peu étonné que tu te définisses comme un individu "musulman de confession". Que tu le sois d'un point de vue culturel peut-être mais enfin autant que je sache, tu n'es ni croyant ni pratiquant. C'est le genre de chose qui facilite bien en général le fonctionnement d'un couple constitué de deux personnes aux croyances (l'athéisme est une forme de croyance) et pratiques qui peuvent être parfois radicalement opposées d'un individu à l'autre.

Antar a dit...

A Roumi : ce que je volais dire a bien du sesn ... je ne sais pas si tu es au courant de débats de société qui se produisent au Québec concernant les accomodements raisonnables par exemple, les préjugés entourant notre culture maghrébien associée à celle par exemple des moyen-orientaux...
je crois que tu devrais relire ... je parle de ma situation je ne parle pas des tunsiiens a paris ou autre je parle de mon partenaire qui lui est vraiment trés à l,aiase et familier avec ma Tunisie , il est extremment curieux , il pose des questions tout le temps et comprends la facon dont nous agissons. et je te reconfirme que au Quebecles `pures laines ` ne sont pas nécessairement porté à ADOPETR une autre culture .

leur référenciel est différent . ils n,arrivent pas à concevoir d,autres modes de vie qui soit différent du leur ...


pour ce qui est de confession musulmane je en suis pas pratiquant mais il reste que je suis de confession musulamne et ce nèst pas juste culturel quoique on sèntend que la religion est une partie intégrante de notre culture ....