mercredi, décembre 05, 2007

Le mouton de l'Aid , nouveau produit subventionné ??



Je suis tombé sur cet article dans la Presse. C’est la première fois que j’entends parler d’une telle initiative. Elle est louable certes mais prenons le temps de relever notre fameux « A3wej » tunisien.

L’Organisation de défense du consommateur (ODC) consacrera, en collaboration avec le Groupement interprofessionnel de viandes rouges et des laitages et la Société Ellouhoum, 4 points de vente de moutons selon le poids dans le district du Grand-Tunis.

Le prix maximum adopté dans ces espaces s’élève à 5,300 D le kilo de mouton sur pattes dont le poids dépasse les 40 kg et 5,500D pour le mouton dont le poids ne dépasse pas les 40 kg.
Cela veut dire qu’une famille moyenne tunisienne, ( 4 personnes ) devra dépenser en moyenne pour un mouton de taille moyenne ( 35 kg à peu prés ) 192.500 DT ….



Sachant que le SMIG est de 239 dinars 824 millimes…on se demande comment une famille tunisienne pourrait se permettre un mouton cette année?

La réponse ? Comme toujours le CRÉDIT… et oui en Tunisie on est en mesure d’acheter un mouton avec des facilités !!

Il est urgent que le pouvoir d’achat du tunisien connaisse une augmentation notable sinon il est clair que la paupérisation de notre plus grande stabilité sociale, la classe moyenne sera chose du passé !


Pour ceux que cela intéresse un numéro vert: 80100300 est mis à la disposition du consommateur par l’organisation.

2 commentaires:

adib a dit...

etant vétérinaire et sur le terrain je dennonce de tel choses.
on libere tout et on veut fixer le prix du mouton pour faire plaisir au co,sommateur? et le pauvre fellah qui pense à lui, tout le temps baiser par tout le monde!
avec la maladie de la langue blue et tout la perte qu'ont subit les eleveurs il veulent maintennat importer de la viande d'algerie et la vendre à un rix au dessus du prix du marché?
l'alimentation pur ovin et bovin a augmenter de 60 pour cent en une année!
pour moi un mouton d'un an vendu à moins de 300 dinars est une aberration pour les eleveurs...mais qui s'en souci ils ne vont âs descendre dans la rue et manifester!
ou bien on subventionne l'alimentation des animaux et leur medication ou on libere le marché!

on veut combattre les speculations c bien mais la police connait tres bien les guachara et sait les differncier des eleveurs!

pour celui qui gagne le smig il vaut mieu qu'il achete deux kilo de viande et garde le reste pour les etudes de ses enfant! ce n'est pas une obligation dans la religion!

pour les pauvres, l'etat et les collectivités prennent leur responsabilités et leur fournissent de la viande!

et puis quoi encore
un kilo de tomate a 90 millimes depuis 13 ans alors que la semence et les medicaments ont augmenté de 100 pour cent et la boite de conserve se vend à 1 dinar

et on se demande pourquoi il y'a une penurie du lait en tunisie?

c simple le producteur et l('eleveur n'arrive plus a joindre les deux bouts donc il baisse les bras!

c normal qui va se soucier d'eux? c'est le maillon faible de la société!

Anonyme a dit...

L'islam est si rigide!!!je le pense pas.Es ce qu il faut vraiment que chaque famille sacrifie umn mouton et au meme temps ses economie
Voila el A3wej tunisien.
Si on en a les moyen on le fait sinon c est pas la peine exactement comme le perlinage.Ou p-e on devrait subventionner el 7ajj!!