vendredi, avril 27, 2007

VHS Kahloucha : Notre “ Tunisianité’ en grand écran.




J’ai visionné hier le fameux documentaire VHS Kahloucha de Nejib Belkadhi.
Un Documentaire poignant et extrêmement sensible qui à toucher chaque Tunisien dans la salle , à sa maniére . Pour moi ce documentaire est à insérer dans les annales du Cinéma Tunisien.

Son succès, immense en Tunisie et dans les festivals à l’étrangère grâce entre autre à la présence des Tunisiens vivant à l’étranger, peut s’expliquer en partie par un savant mélange de notre culture tunisienne et surtout par cette nouvelle fraicheur qui a déserté depuis trop longtemps nos écrans.

Le documentaire il faut le dire est très bien fait .Professionnellement parlant, la qualité du montage, le son et la facture de l’image est parfaite.

Mais ce qui est magique à la limite dans ce film c’est l’essence de notre tunisianité. Une musique à l’image de notre jeunesse ouverte sur le monde mais Tunisienne non pas chaabi mais actuel... Le choix de Neshez pour la bande sonore et qui représente ce nouvel essor d’une culture tuniso-tunisienne qui s’assume dans toute ses contradictions et qui en font sa richesse.

Et puis surtout c’est la représentation des gens, de la miziria de certains de nos compatriotes, de notre mode de vie, des cafés, de la Chkoba, ca parle du T’maaqiir , de notre sens du ridicule et de la dérision.

Mais aussi l’amour de la vie qu’on croque à pleine dents avec le peu de moyens

Épicurien, bon vivant qui aime la chair et l’alcool. Tolérant et incroyablement caméléon. Égoïste, egocentrique tout en faisant preuve d’un sens profond de l’altruisme et de l’amitié. Mais ne touchez jamais à son ego trop petit pour un si petit pays. Rires et pleurs, maktoub , joie de vivre désespéré, espoirs et réalisme…

1 commentaire:

trainspotting a dit...

Il y a dans ce cas 2 volets dans ce faux débat.
Celui qui reproche aux expatriés de s'expatrier :faux débat pour les raisons que tu as exprimé, mais aussi parce que ça ne regarde personne ce sont ds choix personnels , qui concernent l'avenir de chacun , comment il se voit dans les années à venir. C'est bien dans la mentalité tunisienne de vouloir se mêler des choix de vies d'autrui

Eil y a le deuxième volet du faux débat, celui qui essaie de se défendre , de justifier son départ, de protester et d'affirmer sa tunisianité. Qui essais de donner des excuses , économiques, sociales , ou vitales. Mais pourquoi éprouvez-vous donc le besoin d'en donner?
Vous aimez votre pays ? Et alors ! vous n'êtes pas différents des autres tunisiens qui vivent ici, ni d'ailleurs du reste des citoyens dans le monde (qu'ils vivent ou non dans leur pays) . Et même si vous ne l'aimiez pas personne ne peut vous demander des comptes: C'est votre opinion , votre choix, il ne regarde personne. Chacun se crée son cocon l'environnement où il peut vivre et où il se sent bien, on ne devrait pas avoir à se défendre sur ce genres de choix d'avenir.
Si vous voulez aider votre pays tant mieux, si vous ne le voulez pas hé bien tant pis.
Répondre à des gens qui vous demandent des comptes sur votre façon de considérer votre pays, est déjà une erreur. Leur répondre en vous targuant que vous pouvez être celui qui le sauvera (Zorrooo surgit du fond de la nuiiit) est la 2ème erreur.