lundi, avril 30, 2007

Polémique autour de Gay-Tunisia: briser le tabou et les stéréotypes.

Le tsunami de commentaires haineux provoqué par la création du blog GayTunisia sur la blogosphère tunisienne a été une surprise pour plusieurs d’entre nous.

J’ai pris le temps de réfléchir à la façon à laquelle je pourrais répondre d’une façon approprie à tout cela. Je ne cherche pas la confrontation ni tomber dans le débats habituels. Pour commencer j’aimerais juste remercier les bloggeurs pour vos encouragements et votre soutien. Vous ne pouvez pas imaginer la joie et le réconfort apres la lecture de certains de vos commentaires.

Deuxièmement à tous ceux qui ne le savent pas encore ou qui ne l’ont pas encore compris. Je m’appelle Aziz je suis Tunisien j’ai 26 ans originaire de La Marsa, cheveux noirs yeux bruns et entre autres caractéristiques je suis homosexuel. Je vis avec mon partenaire depuis presque deux ans à Montréal.

J’ai également décidé de rejoindre l’équipe de rédaction du blog gay-Tunisie parce que le projet final me tient à cœur. Je ne peux pas vous donner plus de détails pour l’instant.
Depuis que j’assume ce qui me différencie de 90 % des autres Tunisiens j’ai évidemment du confronter les opinions défavorables de la plupart de mes concitoyens. Les commentaires de certains de mes concitoyens sur le blog gay-Tunisie reflètent ces mêmes arguments qui se basent sur des stéréotypes et des contres –vérités.

Je vais m’efforcer de donner mon point de vue sur chaque argument qui reviennent sans cesse .Ceci n’est pas un débat mais un éclaircissement. Et Jai décidé de le proposer en forme d’interview.



- Question 1 : L’homosexualité n’est pas naturelle. Dieu a crée deux genre : l’homme et la femme. Pourquoi devrais-t-on accepter un acte qui n’est pas naturel?

Très bonne question. Ce qu’il faut se rappeler c’est que la sexualité est acte qui a pour but ultime de procurer du plaisir aux deux partenaires si possible. Or le plaisir est une notion qui n’est pas naturelle. Je m’explique, la sexualité dans le règne animal est un acte qui se limite à la procréation .Il en est de même pour l’Homme. Seuls les Humains ainsi qu’une sous-espèce de chimpanzés les Bonobos pratiquent une sexualité active.
Ainsi la finalité de la sexualité du plaisir et donc peut varier d’un individu a l’autre. Il n’y pas de pratique standard pour chaque individu sur Terre. Ainsi certaines pratiques peuvent vous exciter plus que d’autres. C’est la même logique pour la sexualité entre deux personnes de même sexe.


- Question 2 :L ’homosexualité est une maladie qu’il faut soigner et c’est une déviance sexuelle et les homosexuels ne sont que des pervers sexuels. Qu’en pensez-vous ?

L'homosexualité a été retirée du manuel diagnostique et statistique des maladies mentales, en 1985 et a été déclassifiée lors du congrès de 1992, pour tous les états signataires de la Charte de l'OMS. L'homosexualité n'est donc plus considérée comme une maladie. Il n’ya donc aucune raison de croire que les homosexuels sont atteints dune maladie curable. Ce n’est pas une maladie mais simplement un aspect de notre sexualité en tant qu’humain.Malheureusement à travers le monde la persécution envers les gays est loin d’avoir été endiguée.


-Question 3 :Si on accepte l’homosexualité, il faudrait accepter les pédophiles ?

La pédophilie et l’homosexualité sont deux choses totalement différentes et il faut comprendre un élément de base. L’homosexualité est un acte d’amour entre deux individus d’âges adultes et consentants. Mais cela ne se limite pas à l’acte sexuel. C’est un mode de vieet une communauté à part entiére .La pédophilie est une agression sexuelle contre des enfants qui ne sont pas consentants et ne sont pas encore sexués .C’est donc un crime qui doit être dénoncé et puni parce que il y a abus et aggressions.


-Question 4 :Nous sommes dans un pays arabo-musulman ce n’est pas dans notre culture ou dans nos mœurs. C’est une importation occidentale.

En fait, il faudrait rappeler que selon une étude extrêmement détaillée sur les pratiques sexuelles des hommes tunisiens, plus de 35 % d’entre eux affirment avoir déjà eu une relation homosexuelle...Donc l'homosexualité en Tunisie et dans le monde arabe et ce, à travers les âges est une pratique courante.. Le renier par simple chauvisnisme ou pour gonfler son ego en refusant catégoriquement de confronter la réalité ne ménera nulle part . Entre-temps de jeunes adolescents Tunisiens continuent à souffrir d'isolement et parfois commettent l'irréparrable .En que Société , il appartient à chacun d'entre nous de se poser des questions face à ce phénoméne . L'homosexualité a toujours existé et elle existera toujours.

J’aimerais aussi vous rappeler que la Tunisie est une république dont le 1 er article est le suivant: "La Tunisie est un État libre, indépendant et souverain ; sa religion est l'Islam, sa langue l'arabe et son régime la république"
De plus l’article 5 stipule que "L'État et la société œuvrent à ancrer les valeurs de solidarité, d'entraide et de tolérance entre les individus, les groupes et les générations " Donc la Tunisie est un État dont la religion est l’Islam qui vit sous une République qui garantit les droits de tous les citoyens y compris homosexuels.

Le sujet est sensible mais il est important de garder un aspect en mémoire. Ce que deux individus font dans leur intimité est de l’ordre du privé. La constitution garantit la liberté de culte. Nous avons accepté que d’autres communautés telles que les communautés juives, catholiques ou évangélistes puissent pratiquées librement leur culte. On ne peut donc pas forcer des individus à suivre un modèle qui n’est pas nécessairement le leur .Le mot clé dans tout cela : tolérance.

Chacun a le droit de vivre sa vie comme il l’entend tant que cela ne nuise pas à l’ordre public ou aux autres citoyens. Aucun individu sur cette terre ne peut juger son prochain. Il n’y a que Dieu qui peut juger de nos actes. C’est de la prétention pure que de vouloir imposer sa juridiction ou ses interdits à son prochain.
La Tunisie a décidé de s’ancrer dans la modernité tout en préservant son identité arabo-musulmane. Le Code du Statut Personnel et l’avènement de la République ont essayé de concilier modernité et religion. Ainsi la polygamie a été abolie. L ’adoption par un parent musulman , le Droit de divorce accordée à la femme, les intérêts bancaires, la vente libre de l’alcool dans les établissements, la contraception, l’interdiction du port du voile dans les endroits publics sont des acquis acceptés par la majorité de mes concitoyens parce que nous croyons en un Islam moderne qui n’est pas une contrainte . Il ya d'autres défis et de nouveaux débats qui surgissent tel que celui de l'héritage de la femme par exemple. Et nous avons des réussites comme par exemple la loi qui pénalise l'harcélement sexuel promulgué en 1992 et qui n'a aucun équivalent dans le monde arabe !


-Question 5 :Quelles sont vos revendications ?

Très simple, la dépénalisation de l’homosexualité .La Tunisie, située à mi-chemin entre application libérale et répressive des dispositions légales à l’égard des homosexuels, tolère plus ou moins l’acte homosexuel pour autant qu’il demeure secret. Dans les milieux ruraux, la révélation d’un tel comportement peut toutefois conduire à la honte, au rejet, voire à des drames humains lorsque la famille se sent déshonorée
Légalement la loi tunisienne est claire. L’article 230 du Code pénal précise que l’homosexualité masculine et féminine est punissable de trois ans de prison. Pire, l’article 230 se situe sous une rubrique qui parle de toute forme de viol et de sodomie . Dans la Loi tunisienne , l’homosexualité est confondue avec la sodomie et le viol (outrage à la pudeur) ce qui est un non-sens!


-Question 6 : Vous êtes de plus en plus nombreux pourquoi ?

Le nombre d’homosexuels ( incluant les bi-sexuels et les trans-sexuels) à travers les âges est, selon une norme mondiale, de l’ordre de 10 % d’une population donnée.La Tunisie suit un cheminement logique de développement. Dans l’Histoire de chaque pays émergent ou riches, l’augmentation du niveau de vie de la population a donné naissance à d’autres revendications dont celle de la communauté gaie de ces populations.
Cette même étude de Pr. Fakhreddine Haffani démontre le poids des tabous dans une société qui vit un changement radical de la place de l’individu face à la société. On remarque surtout cette nouvelle tendance dans la tranche 18-25 ans qui aspire à plus de liberté sexuelle.
Il va de même avec le monde arabe. Ainsi le mouvement homosexuel libanais Helem basé à Beyrouth vient de lancer son premier magazine distribué au Liban : Barra . En 2005 se tenait la premiére Gay Pride dans une métropole arabe ! L'ouverture d'esprit des libanais est une caractéristique de ce peuple multi-confessionnel . . Avec la libéralisation des mœurs de plus en plus de jeunes assument leur homosexualité. Nous représentons donc selon ce chiffre 1 millions de citoyens sous la bannière gaie lesbienne trans et bi-sexuelle. Selon la logique légale actuelle il faudrait théoriquement emprisonner 10.00 % de tunisiens !


-Question 7 : êtes -vous confiants?

Le Tunisien est réputé pour sa modération et nous pouvons déjà nous compter chanceux de ne pas connaitre le sort de nos frères Iraniens ou Égyptiens. Mais le chemin est encore long. Encore de nos jours la violence verbale et même physique qui se traduit par une aggression sexuelle, signe d'un refoulement évident est inacceptable. La Tunisie change et la mentalité aussi.Mais je vous dirais que ce cela va bien plus loin que la simple dépénalisation de l’homosexualité. C'est un choc entre deux visions de la Tunisie. Entre deux modes de vie qu'il est extrêment difficile de concilier . Un débat sur la place de la religion dans notre espace public est nécessaire surtout aprés les tragiques événements de Décembre 2006 .Dans un monde où la violence le rejet de la différence , la haine sont de mise, j'ai foi en l’amour absolu entre deux personnes du même sexe comme une diversité et non pas un fléau.

20 commentaires:

beheeddine a dit...

je suis étonné de voir les commentaires soumis à un contrôle ! curieux exemple de tolérance

Houssein a dit...

Informer, informer, et encore informer. ne jamais baisser les bras. Parce que l'ignorance est toujours à l'origine de la peur et de la haine des autres.

SkyDancer a dit...

Merci!

Mais vraiment merci pour cet article!!

ça va éclaircir les idées de pas mal de gens!

Téméraire V5.0 a dit...

Tu as bien dit "La Tunisie est un État libre, indépendant et souverain ; sa religion est l'Islam, sa langue l'arabe et son régime la république"
Notre code du statut personnel a fait un effort pour réconcilier entre religion et modernisme mais il y a des questions sur lesquelles il est impossible de céder.
Nous sommes d'accord que l'homosexualité a existé depuis la nuit des temps et à ma connaissance je n'ai jamais entendu ou lu que des homosexuels consentant on été emprisonné (contrairement a des relations hétérosexuelles).
En tant qu'adultes ne savons que cela existe en Tunisie, mais pendant des siècles, il a existé dans un niveau privé et non pas public et personne ne s'est plaint.

73% des sondés considèrent cet acte immoral. Pourquoi veux-tu les forcer à accepter quelque chose dont ils sont contre.

Si nous parlons démocratie, du moins ces 73% (et non pas 90%) dirons non à la vulgarisation de ces pratiques.

Soyons honnêtes avec nous-mêmes, nous ne sommes pas l'occident, nous n'avons pas le même mode de vie qu'eux, nous n'avons pas les mêmes perceptions de valeurs morales. Pourquoi devrons-nous les ressembler sur ce volet.

Une question que j'ai posé sur mon Blog : pourquoi en France (par exemple) faire l’amour en public est un délit ?, n’est ce pas une liberté personnelle ?, pourquoi empêche-t-on ces personnes d’exprimer leurs sentiments en public ?

trainspotting a dit...

J'ai moi même toujours essayé d'argumenter et de discuer pour vaincre l'homophobie ambiante en Tunisie, que ce soit dans les forums ou en life. Je constate qu'en fait j'utilise grosso modo les mêmes arguments que les homosexuels .
question1: moi je répondrais avec l'exemple confirmé de l'homosexualité chez certains animaux, comme les grenouilles de je ne sais plus quelle espèce.
Par contre ils peuvent répondre que ce sont des instincts d'animaux, qu'il faut combattre ses instincts nous qui sommes des êtres humains, là à mon avis au-de là de l'histoire d'amour (peu convaincante pour les homophobes purs et durs, d'après mon expérience des discussions sur forum) il faut les mettre à votre place "et si on essayais de vous obliger vous l'hétéro à coucher avec un mec, pourriez-vous le faire, pourriez-vous vivre toute votre vie en tant qu'homo en cachant au monde votre préférence pour les femmes?, non et bien en quoi est ce différent pour les homos et en quoi est ce profitable pour la société de fabriquer des hypocrites qui mentiront toute leur vie à leur entourage"
question2: si l'homosexualité avait été une maladie mentale, avec tous les progrès faits en psychologie on l'aurait soigné depuis belle lurette.
question 3: même réponse que toi
Question4: les homophobes te répondraient qu'ils ne considèrent pas l'interdiction du voile et la vente de l'alcool comme étant une avancée de l'islam. Et donc encore moins l'acceptation de l'homosexualité. La seule façon de leur faire accepter ce point, serait qu'ils intègrent, au même titre que les français, la notion de laicité (après tout pas mal de français sont catholiques pratiquants, mais le pax est passé quand même)

Un point par contre je me demande comment on peut savoir que les homos représentent 10% de la population, un gros tabou existe sur le sujet , et a toujours éxisté aucune statistique n'est réellement fiable là dessus, avant encore moins que maintenant, d'où tiens-tu donc ces chiffres?

Pour finir, les mots utilisés dans certains commentaires sur le blog de zizou m'ont énormément choqué, je savais les tunisiens homophobes, mais jamais de ma vie je n'ai vu ou entendu une telle haine s'exprimer, pour consolation on peut se dire que ceux qui attaquent avec une telle violence l'homosexualité, s'en défendent beaucoup pour être tout à fait honnêtes avec eux mêmes.

trainspotting a dit...

J'oubliais l'autre question: le font-ils exprès, juste par provocation?
L'homme est social par nature, il tend à entrer dans le groupe , pas à en sortir.
Je connais franchement personne qui choisit librement de faire de sa vie un enfer.

Détruisent-ils le concept de famille tunisienne? La tunisie ne conçoit le bonheur que dans la ressemblance, nous ne pouvons pas être heureux dans nos petites familles chacun de son co^té il faut que tout le monde soit heureux , et de la même manière . Il n'y a pas 36 façons de consdérer le bonheur, il n'y a pas 36 façons de considérer la famille et le couple, j'imagine déjà le camp de concentration pour l'apprentissage de la vie de famille idéale avec un marines hurlant "tu te marieras à crédit , et tu en prendras ton partie" "tu auras des enfants, pour assurer ta retraite plus grands".
Enfin, faut pas vous en faire pour la conception tunisienne du beau mariage en grandes pompes et de la famille avec enfants, elle a la peau dure, elle a survécu au divorce et au CSP, alors...

@téméraire: l'avantage quand on interdit de faire l'amour en public, c'est qu'il est interdit pour tous. L'inconvénient d'interdir l'amour entre deux personnes et en le pénalisant , c'est que c' est uniquement interdite aux personnes du même sexe, c'est ce qu'on appelle la discrimination.
De plus, en 57 à l'adoption du CSP les tunisiens n'étaient vraiment chauds pour l'interdiction de la polygamie , les droits des femmes... aujourd'hui ils sont fiers d'être les seuls à les avoir.
Je ne dis pas que ça va se faire demain (les homosexuels de tunisie devront prendre leur mal en patience) mais il faudra bien qu'on y vienne un jour , après tout en france aussi l'homosexualité était interdite.

Desperate Girls a dit...

bravo pour ce post,vraiment bravo!!
bonne continuation

Desperate Girls a dit...

j'ai visitée ton blog,je trouve qu'il est tout simplement genial!

Massir a dit...

Bravo. Bien parlé.
Bon courage.

dalida a dit...

Aziz, je t'admire pour le courage et la clarté de tes propos...ne nous focalisons pas sur ce que nous devrions faire pour convaincre l'autre. Aidons plutôt les personnes qui se sentent rejetées et incomprises à cause de leur différence, à s'accepter, à s'assumer et à vivre d'une façon sereine et limpide!
@téméraire, tu parles d'immoralité?? l'homosexualité n'a jamais été une "pratique" exclusivement réservée aux occidentaux!!!(c'est quoi ce délire?). Toi qui proclame connaître l'histoire du monde arabe, tu me déçois profondemment.des poètes arabes et musulmans gays ont de tous temps existé!...et ils sont tt simplement magnifiques.

AZIZ, GRAZIE DI ESISTERE et continues...

dalida a dit...

A lire pour ceux qui disent que l'homosexualité est une importation de l'occident!!!
« L'homme est un continent, la femme est la mer. Moi j'aime mieux la terre ferme » : Abou Nawas (757-815)...D'autres témoignages de la présence de longue date de l'homosexualité dans la culture arabe se trouvent dans les gravures , comme celle du Shah Abbas I (1627, Musée du Louvre, Paris).
extrait de http://www.mag-paris.org/magazette/magazette-42/dossier-homosexualite-et-culture-musulmane/

Téméraire V5.0 a dit...

@Aziz & Trainspotting :
La tentative du mouvement homosexuel d'établir que l'homosexualité est conforme à la nature humaine, en prouvant son théorie animale de l'homosexualité, est basée plus sur la croyance mythologique et les principes philosophiques incorrects que sur la science (ceci est un copier collé) si tu veux des références scientifiques je peux vous donner des dizaines sur les Bonobos inclus.

@Trainspotting: Tu as fait une fuite par rapport à ma question: pourquoi en France (par exemple) faire l’amour en public est un délit ?, n’est ce pas une liberté personnelle ?, pourquoi empêche-t-on ces personnes d’exprimer leurs sentiments en public ?
Ce n'est pas une réponse que tu as donné.

@Dalida : @Dalida : Ou est ce que tu as lu que j’ai écris que l'homosexualité a été une "pratique" exclusivement réservée aux occidentaux!!! Tu délires Azizti !!!
D’ailleurs j’ai écrit dans mon commentaire « Nous sommes d'accord que l'homosexualité a existé depuis la nuit des temps » et « nous savons que cela existe en Tunisie, mais pendant des siècles, il a existé dans un niveau privé et non pas public ».
J’ai JAMAIS proclamé connaître l'histoire du monde arabe et je te défie de ressortir quelque chose de pareil dans une de mes notes ou commentaires.

J’ai déjà dit dans une de mes notes que dans les Homos il y a des artistes, des créateurs et des savants et je leur porte tout le respect en tant qu’individus.

J’espère regagner ton estime et cesse de sniffer (juste pour rire).

dalida a dit...

téméraire, j'ai lu ceci et je pensais que tu te référais à l'homosexualité..."Soyons honnêtes avec nous-mêmes, nous ne sommes pas l'occident, nous n'avons pas le même mode de vie qu'eux, nous n'avons pas les mêmes perceptions de valeurs morales. Pourquoi devrons-nous les ressembler sur ce volet."
j'ai mal compris tes propos alors...sans rancune.

Kenza a dit...

Bravo pour ce post et le courage de le publier

Je ne suis pas à convaincre sur les droits de chacun de vivre sa vie tel qu'il le souhaite et je pense qu'il est important de le dire et de le redire...

Téméraire V5.0 a dit...

@Dalida : Bien sûr que sans rancune, c'est l'échange fructueux qui nous permet de nous connaitre (tousles blogueurs) sans se rencontrer.
As-tu un bLog?

trainspotting a dit...

@téméraire: Si comme si tu me demandais pourquoi est ce qu'on ne se balade pas à poil dans la rue? C'est une somme de convention sociales née avec l'invention de la pudeur. Et à ma connaissance la pudeur n'a rien à voir avec l'homosexualité. La pudeur à avoir avec l'époque de la sédentarisation de l'homme pendant laquelle on a "intellectualisé" nos relations avec autrui, Aujourd'hui encore même dans les tribus qui vivent nues quotidiennement , la notion de pudeur existe, heureusement ou malheureusement je ne sais pas , Me direz vous un jour peut-être verrons nous des milliers de gens dans la rue exiger la liberté de faire l'amour dehors ou la liberté de se balader nus et ben ce jour là on avisera.

Le rejet de l'homosexualité à avoir avec le vieil instinct animal de conservation de l'espèce. Une relation entre deux personnes du même sexe est non-productive (en gamins).Une notion qu'on a habillé de conventions sociales matinés de religion et de machisme.
Aujourd'hui avec 7 milliards de personnes dans le monde. Se reproduire comme des lapins n'a plus la même siginification ou en tout cas plus le même impératif.On peut peut être devenir un peu plus rationnel (pour changer) et se préoccuper du sort des homos?

SWORDEDDINE a dit...

Et pour les enfants consentants? Qui a le droit de dire à quel âge les gosses peuvent prendre la décision? Qui peut rééllement définir le règles? Et si les tuteuirs légaux de ces enfants aussi sont consentants et que ces enfants sont contents de découvrir le plaisir du sexe "le but ultime de la sexualité" comme tu as dit?? Qui a défini ces valeurs et ces thèses? N'est ce pas les même qui encouragent les homo à vivre en plein jour?
ça n'identifie pas l'espèce, je suis désolé, la maladie existe bien aussi et elle ne nous définit pas tant que ça, on dit que l'humanité est une espèce susceptible de tomber malade autant que l'humanité est une espèce animale qui peut être homosexuelle. et peut être que la première englobe la deuxième.
Tu mêles religion à l'homosexualité??? Vous comptez faire des temples aussi?? Vous allez prier qui?? Elton John?? Freddy mercury?? Ou est ce qu'une statut de cul va être érigée
3 ans pour exhibitionnisme OK, mais aucun jour pour des gens qui sot chez eux et qui n'ont pas fait d'atteinte à la pudeur.
Excuse moi de te dire que ce que vous faites c'est de la sodomie aussi n'est ce pas, à moins que vous parliez des transexuels qui font des vaginoplasties et des phalloplasties !!!

J'espère que le chemin ne se terminera jamais, pour ce qui est de la vois que vous voulez emprunter pour faire vos cochonneries en pleine rue. Que vous restez chez vous c'est OK c'est votre problèe je n'ai aucun problème avec les homos qui laissent ça de l'ordre de la vie privée mais s'exhiber c'est NON NON NON

dalida a dit...

@téméraire, non pas de blog. je ne suis qu'une lectrice fidèle pr le moment.
SWORDEDDINE
du moment que deux personnes s'aiment, il n'y a pas de raison pour qu'elles se cachent...le fait de s'exhiber n'a rien à voir avec la volonté de s'afficher et de déclarer son amour à l'autre. on peut se balader main dans la main sans choquer personne!!!la cochonnerie pour moi c quand je me balade aux berges du lac et que je vois ces hommes faire le va et viens avce leur bagnole jusqu'à ce qu'une fille s'arrête et monte!!!

africain a dit...

salam
c'est un ami et compatriote à Paris qui m'as montré ton blog.
j'apprecie beaucoup ton courage, ta sincerité et ta franchise.
c'est bien de vouloir se faire accepter comme tu es .
y a plein de gens qui vivent une double vie; la femme et les enfants pour la societé et les mecs pour le plaisir personnel et ca à mes yeux est le pire des hypocrisies.
Vous savez AZIZ, les choses ici en europe et aux USA et au canada ont changés dans les années 80, et les premiers leadeurs ont été sujets à des commentaires tres séveres et a beaucoups de stigmatisations, et même à ce jour la communauté gay en europe est sujette à plusieurs stigmatisations.
et j'ajoute de mon point de vue d'expert scientifique à dire que le comportement homosexuel est constititionelle c'est à dire c'est quelque chose qui existe chez la perosnne suite à une evoulution infantile et adolescente exactement comme le comprtement hetrosexuel.
courage

Anonyme a dit...

Te voilà tomber dans ton propre piège, tu dis que chaque individu a sa propre façon de trouver le plaisir, alors pkoi condamner les pédéophiles? et les zoophiles? si ça c'est leurs façon de trouver le plaisir? la réponse est bien logique, il y a une forme juste, correcte et naturelle de trouver le plaisir et d'autre formes qui ne le sont pas, alors qui dit que l'homosexualité est naturelle?
et puis, salut cousin