mardi, juin 19, 2007

Tunisie à la carte

Nous sommes à peu prés 1 000 000 de Tunisiens qui ont décidé de résider à l’étranger.
Nous connaissons tous dans notre famille proche ou éloignée une personne qui a décidé de vivre à l’étranger. La pression sociale et économique forçant 1/10 de la population tunisienne a émigré du pays.

Mais les liens avec la patrie sont restés dans la plupart des cas, viscérales.et les retours sont fréquents.

Il y a également un autre type d’émigration qui pose problème : l’émigration des travailleurs qualifiés. La fuite des cerveaux en Tunisie mets l’avenir de notre pays en suspend. Les innovations et la savoir –faire tunisien se fait rare et s’il existe ne contribue pas au développement de notre pays.

Alors je voulais avant ce retour estival vers la Tunisie essayer de créer un débat qui soit constructif mais surtout une synthèse ou plutôt une plateforme d’idée et de propositions. Une plateforme qui puisse être une synthèse de nos aspirations pour un retour définitif

Je crois foncièrement que l’avenir de notre pays tiens en partie à la volonté de la diaspora de retourner définitivement en Tunisie et faire fructifier notre savoir-faire et aussi nos investissements dans l’économie tunisienne.

Je propose donc qu’on aborde cette problématique en trois temps.

En premier lieu l’économie et l’emploi.


En deuxième temps, le social et la société tunisienne et ses contradictions.

En troisième lieu, la politique interne du pays et les changements nécessaires.

5 commentaires:

samsoum a dit...

J'ai eu un echange avec Slaim hier, autour du meme sujet ou presque car l'effort a faire n'implique pas les immgres seulement, mais aussi ceux qui sont sur place. La question que tout Tunisien doit se poser est "Qu'est ce que je peux faire pour mon pays et qu'est ce qui m'empeche de la faire".

Massir a dit...

@ Samsoum:
Qu'est-ce qui t'empêche de le faire?
L'insécurité totale, un avenir incertain, aucune garantie de respect de tes droits...
Et on peut encore continuer...

Antar a dit...

Oui Massir c'est vrai et je compte comme je l'ai mentionne dans le post commencer par un article et un debat sur la situation de l'emloi et et de l'economie tunisienne

OutSider a dit...

ça m'amuse de voir que nos chers "expats" se posent en sauveurs de la Tunisie, comme si les 9 millions restants sur place sont intellectuellement "infirmes" ou à court de moyens pour pouvoir faire quelque chose. je salue toutefois leur bonne foi et leur fibre patriotique tout en leur chuchotant que ce qui manque à la Tunisie c'est pas le capital humain, loin s'en faut, mais par contre la volonté politique et le manque de liberté (une condition sine qua non à tout chanqgement radical dans l'économie et les mentalités)

Antar a dit...

Outsider ET voila que l'on retombe dans les discours qui sont loin d'etre cnstructif . On est loin d'etre des " sauveur' loin de la et on a jamais eu la pretention de l'etre . J'utilise le 'On' vu que tu sembles nous mettre tous dans le meme sac ...