lundi, mai 14, 2007

Les grands projets de la Tunisie de Demain :Part 6

De par sa position géographique, la Tunisie représente un point stratégique dans la région de la Méditerranée en matière de transport maritime. La voie expresse qui assure le transport de 20 à 25 millions de conteneurs est située à proximité de la Tunisie. D'après les études, les ports de la région sont saturés d'où l'importance d'édifier une station de transbordage à l'horizon de 2008.
Il faut également noter le développement soutenu que connaît le tourisme de croisière dans notre pays: 650.000 croisiéristes pour 2006.

Choisi après une sélection minutieuse entre six sites côtiers, Enfidha sera l’un des investissements les plus lourds de notre pays dans le domaine des grandes infrastructures. La zone d'Enfidha a été choisie grâce à ses spécificités géographiques. Les eaux de cette mer sont très profondes comme il existe une réserve de 2 à 3 ha des terres incultes qui seront transformés en dépôts
Il sera aussi le tout premier projet à mettre les critères environnementaux loin devant ceux du commerce, de l'investissement ... Le projet du port en eaux profondes d’Enfidha, qui battra tous les records, Le but est d’organiser la Tunisie en un centre régional et international d’affaires et de services.
Il s’inscrit ainsi dans les orientations de développement qui marquera l’intégration de notre pays dans le commerce international en qualité d’acteur de premier plan.

Avec la création de la zone franche Enfidha ainsi que de l’aéroport international de Enfidha, ce nouveau port.aura ainsi une profondeur de 17 m capable d’accueillir des navires de 80 mille tonnes (nos ports accueillent aujourd’hui des navires de 28 mille tonnes maximum) ... Des zones logistiques s’étendant sur une superficie de 3000 hectares compléteront le tableau pour ouvrir une toute nouvelle catégorie d’activités de toutes sortes.

. Les experts plaident pour sa réalisation dans les plus brefs délais pour dissuader la concurrence. Le montant des investissements est estimé entre 1760 (1100 millions d’euros) et 2140 millions de dinars (1350 millions d’euros). Spécialisé dans le transbordement et la conteneurisation, le nouveau port, qui sera calqué sur la zone franche de Jebel Ali aux Emirats Arabes Unis, va profiter de l’insuffisance de capacité en Méditerranée qui serait réelle à partir de 2008.Une zone d'activité économique, industrielle et logistique sera aménagée aux alentours du port. Elle s'étalera sur une superficie proche de 3000 ha et est destinée à promouvoir des activités de commerce, d'industrie et de services avec l'étranger.

Le projet sera financé en trois phases. Une enveloppe d'un million de dinars sera réservée à la première étape du projet qui consiste au creusement d'un canal de 2,5 km de longueur reliant la mer au Sebkha. Le port sera composé d'une station des conteneurs, ainsi qu'une autre multifonctionnelle. Il sera capable d'accueillir les navires transportant 8 mille conteneurs. Les travaux de construction du port s'étaleront sur trois ans. Ainsi, ne sera-t-il pas fin prêt avant 2010 en cas ou les travaux démarreront en 2007.
La deuxième phase du projet sera concrétisée entre 2015-2017. Une extension de 700 mètres de longueur sera ajoutée à la station des conteneurs en plus d'une autre de 280 mètres à celle multifonctionnelle. Une somme de 400 MD sera réservée à cette phase.
Pour ce qui est de la troisième étape et qui sera réalisée pendant les années 20, elle touchera les stations. 820 MD seront réservés pour concrétiser cette phase.

5 commentaires:

Bouha a dit...

Je vais pas faire mon raleur, mas encore une fois c'est pas trop tot, par contre, de tous les projets de cette serie... je crois que c'est le plus important ! on n'a jamais utilisé notre unique position geographique (que tant de civilisations se sont entretués pour) comme il faut !
regardez hong kong et singapoure, ce que l'egypte a fait avec le canal de suez, panama avec son canal, je croise les doigts pour que ca devienne realité...

Aziz a dit...

oui tu as raison dans un sens mais la capacite actuelle des ports de la mediterranee va saturer en 2008... donc il ya un enorme potentiel et puis cela va remettre la Tunisie dans son emplacement , n'oublions pas que carthage etait un carrefour maritime de premier ordre !

Tun-68 a dit...

...et...

Antar a dit...

... et ... quoi ??

elias a dit...

http://tunisie-harakati.mylivepage.com

moi j'attends un autre miracle c'est la libération de miss Harakati Sameh après je pourrais apprécier la Tunisie.